2000 milliards d’euros de dette publique… et après ?

Les anciens n’avaient élevé de pareilles barrières ni entre la qualité et la quantité, ni entre l’âme et le corps.Ici encore on envisage perception dis­tincte et souvenir-image à l’état statique, comme des choses dont la première serait déjà complète sans la seconde, au lieu de considérer le progrès dynamique par lequel l’une devient l’autre.Ce seraient des hommes d’action pragmatiques, aptes au dialogue et au compromis, qui définiraient la loi commune fondée sur quelques valeurs universelles et les nécessités du vivre-ensemble.In fine, nos économies savent inverser la courbe du chômage à contre-courant des mouvements spontanés, mais elles ne savent pas le faire sans dégrader les perspectives de productivité à long terme.Cela est si vrai que les premiers observateurs avaient donné le nom d’apraxie à cette maladie de la reconnaissance que nous appelons cécité psychique.Enfin, pour une part minoritaire de cette mouvance, la violence peut être partie à l’éthique activiste, soit parce qu’elle répond naturellement à une violence de l’Etat supposée plus forte et immorale – et apparaît dès lors légitime –, soit parce qu’elle est au cœur du projet politique consistant à libérer par tous moyens des espaces de l’influence néfaste des intérêts marchands.On doit considérer ce territoire national comme une surface équivalente à celle qui va de Lisbonne à l’Extrême Nord de la Russie.Jean-Thomas Trojani aime à rappeler cette maxime de Vladimir Jankélévitch, »L’homme détaché écrit le testament du bonheur le jour même de sa naissance ».Et il est rare qu’à la base d’une habitude contractée il n’y ait pas une aptitude naturelle.Cette remise en cause, en l’état actuel du fonctionnement du marché du travail et des écarts d’espérance de vie à 60 ans, ne pourrait qu’aggraver les inégalités d’accès des assurés au droit à la retraite.Il ne correspond à aucune expérience antérieure.La marche vers une union de transferts semble devenir irréversible.

Publicités