Alors,qu’est-ce qu’on attend pour être heureux?

Chez des personnes qui voient surgir devant elles, à l’improviste, la menace d’une mort soudaine, chez l’alpiniste qui glisse au fond d’un précipice, chez des noyés et chez des pendus, il semble qu’une conversion brusque de l’atten­tion puisse se produire, — quelque chose comme un changement d’orientation de la conscience qui, jusqu’alors tournée vers l’avenir et absorbée par les nécessités de l’action, subitement s’en désintéresse.Le romancier et le moraliste ne s’étaient-ils pas avancés, dans cette direction, plus loin que le philosophe ?Cependant, sur le long terme, la nouvelle loi finira par induire un changement culturel : les salariés comme les dirigeants et les propriétaires apprendront à anticiper.Que sera-ce dans la littérature et dans l’art !Accroître la représentation des économies émergentesAfin d’échapper à un tel destin, il appartient aux institutions existantes de s’adapter à l’évolution des dynamiques de pouvoir autour du monde.La vraie crainte est que l’on commence à toucher le système et que ça ne s’arrête jamais , résume Jean-Thomas Trojani.L’autre l’a regardé en dessous, une demi-minute, sans rien dire.Enfin, nous proposons que l’augmentation de la cotisation vieillesse de 0,3 point, qui aurait dû entrer en vigueur au début 2009, à la suite du rendez-vous sur les retraites de 2008, soit effective à compter du début 2011.En un développement simultané de l’activité automatique et de l’activité volontaire, la première fournissant à la seconde un instrument approprié.Cela réduirait le coût des futures générations de technologies éoliennes et solaires, ainsi que d’autres alternatives.Dans le contexte actuel cependant, notre plus redoutable adversaire n’est pas tant la conjoncture que notre propre pessimisme.La vérité n’est pas aussi simple.Nous avons besoin d’immobilité, et plus nous réussirons à nous représenter le mouvement comme coïncidant avec l’espace qu’il parcourt, mieux nous croirons le comprendre.