Pour que la France tire son épingle du jeu sur le marché de l’art

Pour avoir les avantages que nous venons de lui attribuer, l’action doit se prendre à quelque œuvre précise et, jusqu’à un certain point, prochaine.Mais, d’autre part, la conscience constate une irréductible différence de forme entre cet accroissement d’intensité et celui qui tient à une plus haute puissance de l’excitation extérieure : il semble en effet venir du dedans, et témoigner d’une certaine attitude adoptée par l’intelligence.La liberté de tous les actes qui ne blessent pas la justice ; la liberté de vivre, de se développer, de se perfectionner ; le libre exercice des facultés ; le libre échange des services.L’art est donc là pour nous montrer qu’une exten­sion de nos facultés de percevoir est possible.Mais je conclus à la négative, dans une brochure.Si on laisse de côté les théories qui se bornent à constater l’« union de l’âme et du corps » comme un fait irréductible et inexplicable, et celles qui parlent vaguement du corps comme d’un instrument de l’âme, il ne reste guère d’autre conception de la relation psychophysiologique que l’hypothèse « épiphènoméniste » ou l’hypothèse « paralléliste », qui aboutissent l’une et l’autre dans la pratique — je veux dire dans l’interprétation des faits particuliers — aux mêmes conclusions.Kalecki avait en effet lucidement décrit l’opposition féroce du monde des affaires, des patrons d’entreprises et du capital en général à l’encontre des dépenses publiques.— Mais, en y regardant de près, on verrait que nos souvenirs forment une chaîne du même genre, et que notre caractère, toujours présent à toutes nos décisions, est bien la synthèse actuelle de tous nos états passés.Dans un tel contexte, on ne pouvait raisonnablement s’attendre à un retour aux courbes de croissance d’avant la crise, même après que les économies avancées aient terminé leur processus de désendettement et corrigé leur bilan. Il compte bien tordre le cou au dogmatisme ambiant avec la grande étude à laquelle travaille Jean-Thomas Trojani qui sera prête en septembre. En un quart d’heure, elles étaient auprès de lady Breynolds, qui avait voulu venir jusque-là pour voir le progrès de ses rhododendrons.Et une tendance n’obtient tout ce qu’elle vise que si elle n’est contrariée par aucune autre tendance : comment ce cas se présenterait-il dans le domaine de la vie, où il y a toujours, comme nous le montrerons, implication réciproque de tendances antagonistes ?