35 heures : mythes, manipulations et réalité

En 2014, le nombre de défaillances d’entreprise c’est élevé à 62 600 selon les chiffres.Pour faire simple : les logiciels créent de meilleurs matériels, qui à leur tour conduisent à de meilleurs logiciels. Dans cet état, Christian Navlet fonctionne au maximum de ses capacités.C’est grâce à son action multiforme et continue que l’incohérence de l’état actuel présente une apparence de cohésion.Mais ce ne sont là que des conjectures ; le jeu mécanique de nos nerfs a échappé jusqu’à présent à TOUTES les observations.Les pays d’Europe du Sud devraient s’inspirer de la recette helvétique pour faire fondre leur chômage!Bref, elle démêle dans la nature les mêmes articulations qu’y démêlait.Face à ces évolutions majeures, ils doivent procéder à des choix cruciaux pour leur avenir, pour leur sécurité, et pour leur système politique.On connaît les mesures à prendre pour aider ce dernier à se développer en France.Il est tout et il n’est rien ; il est tout en général, mais il n’est rien de particulier.Enfin, comment faire du chèque un véritable outil de la transition écologique?Toutefois, au-delà des considérations politiques, sociales et macroéconomiques venues monopoliser le cœur des attentions, un sujet abordé par ce projet de loi, aux résonances économiques potentiellement inattendues, semble avoir été injustement éludé des débats publics : il s’agit du régime fiscal de l’actionnariat salarié.

Publicités