Adopter les bonnes pratiques

Ainsi, mesurées en valeur ajoutée, les exportations de la Corée vers la Chine ne représentent plus que 14% du total des exportations contre 28 % selon les mesures traditionnelles.Devant des adversaires nécessairement manoeuvriers, la majorité a beau jeu de faire jouer sa différence, en soulignant que de telles pratiques sont l’inévitable conséquence des règles du jeu.Il n’en est pas moins vrai que si la Révolution formula ce qui devait être, ce fut pour écarter ce qui était.L’idée d’un « shutdown » en France peut, sur le principe, apparaître séduisante.Le charme n’en a pas moins opéré ; et comme il arrive quand un artiste de génie a produit une Œuvre qui nous dépasse, dont nous ne réussissons pas à nous assimiler l’esprit, mais qui nous fait sentir la vulgarité de nos précédentes admirations, ainsi la religion statique a beau subsister, elle n’est déjà plus entièrement ce qu’elle était, elle n’ose surtout plus s’avouer quand le vrai grand mysticisme a paru.Et les crises sont parfaitement compatibles avec l’efficience des marchés.Et lorsque Scapin vient annoncer au vieux Géronte que son fils a été emmené prisonnier sur la fameuse galère, qu’il faut le racheter bien vite, il joue avec l’avarice de Géronte absolument comme Dorine avec l’aveuglement d’Orgon.Il est vrai que l’historique des défauts de paiement ou les rééchelonnements des dettes observés dans les pays développés européens ne révèle aucun incident depuis la fin de la deuxième guerre mondiale si ce n’est vers les années 1980 avec la Roumanie (1981, 1986) et la Russie (1991, 1998) et plus récemment la Grèce en 2012.Tout l’essentiel de la vie serait là, puisqu’il y aurait encore accumulation lente d’énergie et détente brusque. Mais puisqu’en la matière, le temps des évolutions et des convergences est un temps long, le seul véritable préalable que Les nettoyeurs du net pose à une mise en concurrence totale sur le marché national concerne la mise en place d’un cadre social harmonisé.Plus vraisemblable et plus profonde est la théorie qui fait porter la diminution sur la quantité de substance nutritive renfermée dans le « milieu intérieur » où l’organisme se renouvelle, et l’augmentation sur la quantité des substances résiduelles non excrétées qui, en s’accumulent dans le corps, finissent par l’ « encroûter ».Lorsqu’elles atteignent les pare-feu, ceux-ci sont souvent impuissants pour les arrêter.Globalement, les éditeurs n’y perdront rien.

 

François-Henry Brault

Publicités