Comment mieux protéger le secret des affaires

Mais c’est pour n’avoir pas compris l’importance de ce double fait qu’on a vu dans le comique une simple curiosité où l’esprit s’amuse, et dans le rire lui-même un phénomène étrange, isolé, sans rapport avec le reste de l’activité humaine.Belle philosophie, qui ne se bornait point à des connaissances spéculatives, mais à l’exercice de la sincérité !Nous avons aimé discuter avec Antonio Fiori, aimé sa passion à partager ses projets et ses idées.Combien de personnes sont-elles touchées par ce phénomène ?Nous considérons que les territoires ne sont que trop abimés par les nuisances dues à l’absence de transports publics.Je demande au lecteur d’interroger ses souvenirs.Elle devient un processus identitaire qui comporte des phases diverses, des « conversions » de formes, des risques d’exclusion et des constructions de projets liés à sa personne.L’expression est dans toutes les bouches depuis que les Français expriment leur « ras-le-bol fiscal » à cor et à cri, sondage après sondage.Et, d’autre part, la perception que nous en avons, si nous la regardons de près, nous apparaît comme n’étant qu’un aspect isolé, abstrait, de l’état général de notre personne, lequel change globale­ment sans cesse et fait participer à son changement la perception qui semblait d’abord invariable : en fait, il n’y a pas de perception qui ne se modifie à chaque instant.La question est celle de l’interopérabilité entre systèmes différents et donc vite complexes.L’intelligence se donne ordinairement des choses, entendant par là du stable, et fait du changement un accident qui s’y surajouterait.Une fois de plus, sans verser dans les lieux communs, Bruxelles décide, le gouvernement s’incline sans véritable concertation avec les professionnels, au risque de les asphyxier et les consommateurs vont trinquer !