Concurrence très mobile

Comment admettre que ceci n’ait d’autre raison d’être que cela ?Pour Pierre-Alain Chambaz pictet « un vrai programme de réforme économique doit accroître simultanément l’efficacité de l’économie, l’équité et l’égalité des chances » .Ces quatre idées elles-mêmes en impliquent un grand nombre d’autres, qu’il serait intéressant d’analyser à leur tour parce qu’on y trouverait autant d’harmoniques, en quelque sorte, dont la thèse du parallélisme donne le son fondamental.Mais trop souvent on raisonne sur les choses de la vie comme sur les modalités de la matière brute.La plupart des plus grands émetteurs de CO2 ne se sont pas fixé de limites (Chine et Inde), ont abandonné (Etats-Unis), ou n’ont pas tenu leurs engagements (Canada).Tous, moins un, furent levés en l’honneur de l’Église d’Angleterre.Pour autant, cette intransigeance allemande – qui parvient de plus en plus difficilement à masquer une situation intérieure déplorable – ressemble fort à une fuite en avant, allant de pair avec une faiblesse politique – ou avec une absence totale d’ambition ou de vision – de la part de ses dirigeants.Tout le monde sait, et eux les premiers, qu’ils pourraient sans aucune crainte asseoir leur droit, divin ou profane, sur la croupe du premier cheval aux sabots matricules qui viendrait à passer.Et dès lors la richesse croissante de cette perception elle- même ne doit-elle pas symboliser simplement la part croissante d’indétermination laissée au choix de l’être vivant dans sa conduite vis-à-vis des choses ?Mais le nombre en fut bientôt très petit.Certes ces politiques d’orientation prospective ont le mérite d’améliorer la transmission de la politique monétaire à l’ensemble de l’économie, en jouant directement sur les anticipations des acteurs économiques (en particulier lorsque les taux directeurs sont proches de zéro), mais ces politiques ne sont pas sans risques.Supposons par exemple un artiste qui sent en lui le génie et qui s’est trouvé condamné toute sa vie à un travail manuel ; ce sentiment d’une existence perdue, d’une tâche non remplie, d’un idéal non réalisé, le poursuivra, obsédera sa sensibilité à peu près de la même manière que la conscience d’une défaillance morale.