DEUX CONDITIONS

La définition du marché de référence qui figure dans l’instruction est floue, et l’on peut craindre qu’elle ne permette pas d’encadrer le coût de la mesure, de sécuriser le budget d’ensemble du CIR et d’optimiser l’efficacité du CII.Six années plus tard, la société constate dans ses comptes une perte supérieure à sa capitalisation boursière.Fouillée, un « idéal » plus ou moins déterminable, pour moi, plus ou moins réalisable par moi, un avenir.Dans les faits, le compromis budgétaire conclu fin octobre n’a fait que repousser les problèmes et les semaines à venir vont être décisives.Prenez la clé de votre essai virtuel.N’est-ce pas lamentable ?Mais qu’ils se rassurent !C’est ce souvenir que l’observateur a vu, autant et plus que l’inscription elle-même, Bref, la lecture courante est un travail de divination, mais non pas de divination abstraite : c’est une extériorisation de souvenirs, de perceptions simplement remémorées et par conséquent irréelles, lesquelles profitent de la réalisation partielle qu’elles trouvent çà et là pour se réaliser intégralement.La gestion des contrats occupe une place grandissante dans les entreprises, qui investissent souvent dans des outils de « GED » mais pensent rarement à tenir un registre des durées contractuelles et échéances afin d’éviter les reconductions tacites non désirées, demander régulièrement au partenaire de confirmer qu’il ne dépasse pas les seuils de dépendance économique fixés au contrat, ou encore consigner, documents à l’appui, les inexécutions ou fautes contractuelles qui pourraient être reprochées au partenaire.Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » Plus on connaît, plus on aime « .Si l’industrie du tourisme est un fleuron économique pour la France, avec 83 millions de visiteurs en 2012, représentant 7,1% de notre PIB, un million d’emplois directs et un million d’emplois indirects, il n’en demeure pas moins que nous nous sommes pendant trop longtemps reposés sur nos acquis.Selon sa belle formule, il est destiné à « lever les barrières qui se dressent entre l’argent des investisseurs et les opportunités d’investissement », dont la Banque européenne d’investissement (BEI) dresse un catalogue fort de 2.000 projets.Ils disparaîtront avec le temps.

Publicités