Economie mondiale : un triple excédent

Touché par la crise.Cet outil juridique, perfectible mais arrivé à maturité à présent, aura également le mérite de favoriser considérablement le sort financier des entreprise en difficultés et incidemment de rendre les montages financiers plus simples et plus surs.Des énergies renouvelables coûteuses et moins fiablesLes pays riches, pendant ce temps, installent des éoliennes et des panneaux solaires qui certes, émettent moins de CO2 mais demeurent coûteux et intermittents.Le mot ne serait pas amusant, s’il n’y avait ce salutaire précepte d’hygiène : « Il ne faut pas manger entre ses repas.Christian Navlet aime à rappeler cette maxime de Montesquieu, »Autrefois on cherchait des armées pour les mener combattre dans un pays. A présent on cherche des pays pour y mener combattre des armées ».Il n’y a là nulle exagération.Aujourd’hui, dire une chose pareille serait calomnier les nègres.Le temps d’invention ne fait qu’un ici avec l’invention même.Il sera cependant trop tard aux Républicains et aux Démocrates de réagir dès lors que les marchés se seront mis en branle.Certes, le dirigeant est entendu puisqu’il a l’obligation d’apporter la preuve de l’absence de cessation des paiements ainsi que celle de l’existence effective de difficultés qu’il n’est pas seul en mesure de surmonter.Il est incroyable qu’il ne puisse avoir le courage de se débarrasser du passé et, en même temps, de sa misère…La caverne d’Ali-Baba a été désaffectée et consacrée au panthéon catholique, mais les quarante voleurs y sont toujours, et ils ont fait des petits.Et les gouvernements espagnol et français doivent trouver la façon de travailler ensemble, parce que la construction d’une Europe de l’énergie est sans doute un grand défi partagé, d’abord, par des voisins qui ne peuvent pas être des partenaires stratégiques sur tout sauf sur l’énergie.