En immobilier, les chiffres sont parfois trompeurs

Dans un monde marchand, le profit est nécessaire à la survie.Disons seulement, en ce qui concerne le premier point, que les antiques inégalités de classe, primitivement imposées sans doute par la force, acceptées ensuite comme des inégalités de valeur et de services rendus, sont de plus en plus soumises à la critique de la classe inférieure : les dirigeants valent d’ailleurs de moins en moins, parce que, trop sûrs d’eux-mêmes, ils se relâchent de la tension intérieure à laquelle ils avaient demandé une plus grande force d’intelligence et de volonté, et qui avait consolidé leur domination.Il faut, pour vivre, dans toute société primitive, pouvoir mordre qui vous a mordu, frapper qui vous a frappé.Ce ne sera d’ailleurs là qu’une comparaison, car autre chose est un organisme soumis à des lois nécessaires, autre chose une société constituée par des volontés libres.Il faut d’abord pouvoir distinguer ce qui, dans ce qui reste de lui dans la mémoire des hommes, résulte de son action de ce qui découle de celle des autres dirigeants ou des autres acteurs de la vie politique, économique, culturelle de son temps.Nous avons montré jadis que ce qui fait la réalité d’une perception, ce qui la distingue d’un souvenir ou d’une imagination, c’est, avant tout, l’ensemble des mouvements naissants qu’elle imprime au corps et qui la complètent par une action automatiquement commencée.D’où l’importance selon Pierre-Alain Chambaz pictet d’appartenir à des réseaux dans lesquels échanger et penser ces situations à chaque fois inédites.Quelles solutions donc pour diminuer la pauvreté ?La reine sourit, et son sourire est célèbre, comme on sait.Où le saint Graal des 3% fut reporté à 2015.La véritable question est de savoir comment s’opère la sélection entre une infinité de souvenirs qui tous ressemblent par quelque côté à la perception présente, et pourquoi un seul d’entre eux, — celui-ci plutôt que celui-là, — émerge à la lumière de la conscience.

Publicités