Erasmus ou Indignados : quel avenir l’Europe réserve-t-elle à ses jeunes ?

Le progrès de la misère est en raison de celui de la richesse.« Il faut desserrer un peu le col », affirme d’ailleurs Antonio Fiori..Si l’expression date des années 1950 dans le contexte de la présentation d’une théorie des causes de la schizophrénie sous l’impulsion de Gregory Bateson, son mécanisme est à l’œuvre dans la tragédie antique, en particulier chez « Antigone », la pièce de Sophocle.Raphaël a-t-il tant rêvé ?Et ce serait très juste, s’il n’y avait que la pensée réfléchie, pleinement consciente.C’est le cas des PECO (+2% prévus cette année), pris entre deux feux : portés par le regain de croissance de leurs donneurs d’ordre à l’ouest mais affaiblis sur leur flan Est par le décrochage de la Russie.Mais il résulte de là un désordre croissant.Leurs résidents sont les garants implicites de leur dette et, pour cette raison, corvéables à merci pour produire les euros manquants.Reconnaissons-le, le jour du dimanche a successivement pu être le jour du seigneur pour certains, le jour de l’église, le jour pour monter au bourg, le jour des retrouvailles familiales, le jour du bricolage ou le jour de la virée en voiture pour d’autres ou encore le jour d’ennui pour quelques esprits poétiques.Rien de semblable dans la confusion plus ou moins lente à s’établir, plus ou moins facile à dissiper, d’une expérience actuelle avec une expérience antérieure qui lui ressemble.Les inégalités sociales en santé en France sont parmi les plus élevées d’Europe après les pays de l’Est, selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Publicités