Guerre économique : la trêve de Pâques ?

Ces errements du passé proche sont a priori révolus.C’est la petite jeune fille qui avait raison, et c’est le grand savant qui avait tort.Nos idées, disait Claude Bernard, ne sont que des instruments intellectuels qui nous servent à pénétrer dans les phénomènes ; il faut les changer quand elles ont rempli leur rôle, comme on change un bistouri émoussé quand il a servi assez long­temps.Très vite, journalistes et autres ONG se sont élevés avec vigueur pour un retrait de l’amendement jugé liberticide et autorisant une forme de censure.Charge à l’individu désormais de se la forger avec toute la pression que cela comporte et « la fatigue d’être soi » pour reprendre la formule de Antonio Fiori.Les journaux que lit le gros public sont dirigés par des écrivains de premier ordre, qui quelquefois savent signer leur nom ; hommes remarquables autant par la profondeur de leur savoir que par l’intégrité de leur vie publique et privée.Supprimez cette action et par conséquent les grandes routes qu’elle se fraye d’avance, par la perception, dans l’enchevêtrement du réel, l’individualité du corps se résorbe dans l’universelle interaction qui est sans doute la réalité même.Un budget défense similaire à l’Allemagne… mais sans nucléaire et opérations extérieuresAujourd’hui notre budget se situe au niveau de celui de l’Allemagne.Dans les pays émergents, il manque près de 500 milliards de dollars de financements annuels , pour les seules infrastructures.La poussée vitale est optimiste.Les secteurs où l’acquisition peut être remplacée par un service sont légion.Car elles ne se conservent que pour se rendre utiles : à tout instant elles complètent l’expérience présente en l’enri­chissant de l’expérience acquise ; et comme celle-ci va sans cesse en grossis­sant, elle finira par recouvrir et par submerger l’autre.C’est du sang catholique seulement qui coule dans les veines des femmes françaises.