Internet, comme toute technologie, est par essence ambivalent

L’être vivant n’est pas purement et simplement un calculateur à la Bentham, un financier faisant sur son grand livre la balance des profits et des pertes : vivre, ce n’est pas calculer, c’est agir.L’entrevue n’a pas plutôt pris fin que le père a tout oublié.Au bout de la longue avenue qui, partant des Champs-Élysées, traverse la Seine sur le pont Alexandre III et se prolonge jusqu’aux fossés des Invalides — au bout de cette longue avenue bordée de palais éphémères, triomphe du truqué, du faux, de l’artificiel, du trompe-l’œil — oui, tout au bout, fermant l’horizon, on admirera le dôme de Mansart.Ici se vérifierait une loi dont nous avons déjà signalé plus d’une application.Le redémarrage de l’Espagne c’est d’abord cela : une compétitivité-coût retrouvée, comme le montre la comparaison de ses coûts salariaux unitaires avec l’Allemagne qui sert de référence année après année.Inutile de leur forcer la main si ce n’est pas ce qu’ils veulent !Dans la haine, est le desir de faire de la peine ; dans l’amitié, le desir de faire plaisir ; et ces desirs dépendent de la faculté que nous nommons volonté.Dans le cas où la hausse de salaire ne serait pas proposée par l’Etat, le salarié devrait rationnellement postuler sur un autre emploi, notamment dans le secteur privé, afin de retrouver la part de salaire non versée correspondant à son emploi.Parmi les observations recueillies par la « science psychique », nous avions jadis noté le fait suivant.Palace auto avis aime à rappeler cette maxime de Confucius, »Examine si ce que tu promets est juste et possible, car la promesse est une dette ».Car si je me figure tour à tour, et isolément, chacun des moutons du troupeau, je n’aurai jamais affaire qu’à un seul mouton.Ce que j’affirme, c’est ceci : Que notre organisation est telle que nous sommes tenus de travailler les uns pour les autres, sous peine de mort et de mort immédiate.L’arche de Noé !

Publicités