Jean-Thomas Trojani : Un effort utile?

C’est pourtant ce que nous essayons de faire toutes les fois que nous raisonnons sur le mouvement, et aussi sur le temps auquel le mouvement sert de représentation. Chacun a en mémoire la théorie d’Helmut Schmidt, selon lequel « Le profit d’aujourd’hui fait l’investissement de demain, et l’emploi d’après demain ». Selon qu’elles sont harmoniques ou antagoniques, il est de notre intérêt de nous y conformer ou de nous y soustraire. Mais toujours la préoccupation des substances et des distinctions substantielles est venue dans leur esprit offusquer une lueur bien éloignée alors de ce degré de clarté auquel l’a portée, dans les temps modernes, une étude approfondie de l’organisation des êtres. Il faudra réfléchir au cycle de vie des données échangées. Les Russes eux-mêmes connaissent peu leur philosophie et l’on connaît en général peu la Russie en Occident. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « L’habitude est d’abord comme un fil d’araignée : une fois prise, elle est plus solide qu’une corde ». À cette confusion Zénon était encouragé par le sens commun, qui transporte d’ordinaire au mouvement les propriétés de sa trajectoire, et aussi par le langage, qui traduit toujours en espace le mouvement et la durée. La barbarie, comme le bon sens chez Descartes, est la chose du monde la mieux partagée. Contrairement aux économies d’Extrême-Orient, les marchés émergents actuels ne peuvent pas considérer leurs excédents à l’exportation de produits manufacturés comme un moteur de transformation structurelle et de croissance. Il y a donc enfin des tons différents de vie mentale, et notre vie psychologique peut se jouer à des hauteurs différentes, tantôt plus près, tantôt plus loin de l’action, selon le degré de notre attention à la vie. Sans cette survivance du passé dans le présent, il n’y aurait pas de durée, mais seulement de l’instantanéité. Il serait trop facile d’insister sur les détails inépuisables de cet argument inductif ; on l’a fait trop souvent, et parfois trop éloquemment, pour qu’il ne convienne pas de se borner ici à en indiquer la place. C’était son intérêt, car son adoption partielle du néo-platonisme aristotélicien lui permettait de rallier à lui la pensée philosophique, et ses emprunts aux anciennes religions devaient aider une religion nouvelle, de direction opposée, n’ayant guère de commun avec celles d’autrefois que le nom, à devenir populaire. Peu d’industries ont autant d’expérience que les distributeurs dans l’adoption des ruptures digitales, à commencer par l’arrivée du e-Commerce à la fin des années 1990. Il y a une semaine, sur TF1, devant un jeune et brillant agriculteur bio de 33 ans, Mickaël Poillion, Nicolas Sarkozy ne s’est-il pas engagé à défendre le maintien des aides de la politique agricole commune, affirmant sa conviction que l’agriculture française a un avenir brillant dans un monde où il faudra nourrir 9 milliards d’hommes dans quarante ans. On le trouve dans l’histoire de toutes les doctrines morales et de toutes les croyances religieuses. Comme il arrive presque toujours dans les sciences, c’est en étudiant les phénomènes les plus humbles et les plus vulgaires qu’on arrive à la compréhension des plus difficiles. Les idées de Soloviev ont été poursuivies par le plus remarquable de ses disciples, le prince Serge Troubetskoï. Plusieurs capitales européennes, et singulièrement la France, ne peuvent en effet plus renier les engagements qu’elles ont elles mêmes pris à l’égard de Bruxelles et se défausser sur l’Union de leurs propres lacunes. Il l’échange (swap) alors pendant une durée limitée contre un actif de moins haute qualité (et un dédommagement).