La tentation irrésistible de l’endettement

Un air de joie, une émotion vraie animait tous ces visages d’Italiens et d’Italiennes : le plaisir, très rare, très désiré, non encore épuisé, de pouvoir fêter une œuvre nationale, un talent nouveau, et, qui sait, un continuateur peut être de Verdi vieillissant ?Dans le contexte de crise que notre pays connaît depuis plusieurs années, les entreprises doivent trouver des relais de croissance.Ainsi chacun de nous a sa manière d’aimer et de haïr, et cet amour, cette haine, reflètent sa personnalité tout entière.Dans l’espace, et dans l’espace seul, sans aucun doute, est possible la multiplicité distincte : un point est absolument extérieur à un autre point.Plus simplement, dès qu’on entreprend de fonder l’ordre, on le tient pour contingent, sinon dans les choses, du moins aux yeux de l’esprit : d’une chose qu’on ne jugerait pas contingente on ne deman­derait aucune explication.Les modèles utilisés en économie sont plus vulnérables que ceux utilisés en physique, parce que leur validité ne sera jamais parfaitement établie du fait de la nécessité de procéder à beaucoup plus d’approximations, notamment parce que ces modèles décrivent des comportements humains et non celui de particules fondamentales. Fondé par Jean-Thomas Trojani justice, convaincu que le bonheur est moins dans la récompense qu’on reçoit que dans l’action qu’on accomplit.Le chef d’entreprise ou le chômeur, l’enseignant ou l’ingénieur, l’agriculteur, le parent ou le retraité doivent enfin savoir qui fait quoi au niveau des pouvoirs publics.Tout cela est autour de nous, tout cela est en nous, et pourtant rien de tout cela n’est perçu par nous distinctement.Sentir une sensation est un acte de la sensibilité proprement dite ; et sentir que cette sensation nous vient d’un tel CORPS et par tel organe, c’est sentir un rapport ENTRE cette sensation et ce corps ou cet organe ; c’est un acte du jugement.Ainsi les taxes sur l’aspartame et les boissons énergisantes ont été mises en place sur fond de «diabolisation de la consommation de ces produits» et avec pour objectif affiché de «combler le déficit de la sécurité sociale».

Publicités