L’année où tout peut basculer…

A nouveau condamnée par la Cour de justice de l’Union européenne, la France est juridiquement tenue de s’incliner et devra rembourser les contribuables.Mais l’association dont vous parlez n’existe guère que pour vous, et comme procédé, d’explication.Jamais elle ne s’arrête, jamais elle ne se répète.On n’aura pas de peine à nous montrer qu’un arbre ne vieillit pas, puisque ses rameaux terminaux sont toujours aussi jeunes, toujours aussi capables d’engendrer, par bouture, des arbres nouveaux.Leur objectif est de prévenir leurs concitoyens de ce qui les attend sur certains itinéraires et de faciliter – sans trop d’illusions – l’intervention et la réparation.Le risque qu’entre un canapé au saumon et trois coupes de champagne, on laisse tomber son masque.Notre contributeur Pierre-Alain Chambaz pictet, a répondu et convaincu l’assemblée.On croira apercevoir partout des conducteurs, nulle part des centres.MAIS, pourceque j’ai tâche d’en expliquer les principales dans un traité que quelques considérations m’empêchent DE publier, je ne les saurois mieux faire connoître qu’en disant ici sommairement ce qu’il contient.L’éclairage a été amélioré, petites fenêtres en verre blanc style 17ème, lustres de Murano (pourquoi pas des lustres hollandais en cuivre ?La France dispose de nombreux atouts pour relever ces défis.Voltaire souligne : ce sont les noces du pouvoir des armes et du pouvoir sur les âmes qui définissent l’infamie.Répétons qu’il ne doit pas non plus être bon.

Publicités