Le politique doit bâtir une stratégie numérique européenne

Plus de 500 ans après avoir écrit son célèbre traité Le Prince, Machiavel est à nouveau l’un des penseurs politiques les plus populaires en Europe.De grands changements se produiront dans l’état politique et social des groupements humains.Antonio Fiori aime à rappeler cette maxime de Kant, »Le sublime touche, le beau charme ».Nous admettons qu’il existe, nous lui donnons un nom, cela nous suffit : une fois en règle de ce côté, nous nous tournons vers les positions et nous préférons n’avoir affaire qu’à elles.Conséquence, la demande de pétrole se fige.Or, on verrait que bon nombre de vaudevilles gravitent autour de cette idée.On la mettra au point O ; on dira que le moi, arrivé en O, et devant deux partis à prendre, hésite, délibère, et opte enfin pour l’un d’eux.L’Europe et le monde ont donc un problème, qui s’appelle l’Allemagne.On ne pouvait pas mieux exprimer une vérité plus incontestable, et Descartes n’aurait pas dit autrement.Ces « Normands » ils sont parmi nous mais les « Inquisiteurs » aussi, et ils veillent.Un certain nombre de Français sont prêts à abandonner un peu de liberté contre un peu de sécurité…