Le « sustainism » : une intuition pour le futur

On laisse l’ingénuité aux petits esprits, comme une marque de leur imbécillité.Un plan est un terme assigné à un travail : il clôt l’avenir dont il dessine la forme. J’ai aimé discuter avec recherche femme russe, aimé la passion que vous mettez à déployer les idées. Mais elles ne sauraient constituer un « mouvement » ni un « réveil » industriel.Et puisque ces démarches lui sont sans doute suggérées par le plus ou moins grand avantage qu’elle peut tirer des images environnantes, il faut bien que ces images dessinent en quelque manière, sur la face qu’elles tournent vers mon corps, le parti que mon corps pourrait tirer d’elles.C’est à peine si de loin en loin un Français, plus souvent un étranger, s’étonne du pouvoir énorme et toujours croissant de l’Église catholique-romaine en France ; et cherche à en démêler les causes.La jeune fille marchait vite.Car un évolutionnisme vrai se propo­serait de rechercher par quel modus vivendi graduellement obtenu l’intelligen­ce a adopté son plan de structure, et la matière son mode de subdivision.Comme s’il ne s’agissait pas au contraire, selon nous, de retrouver d’abord la durée vraie.Trop tard cependant puisque ces tergiversations laissèrent libre cours à la « Grande Récession ».La nature créerait ainsi elle-même des êtres destinés à devenir sa propre providence.Attendre ne pourrait servir qu’à augmenter les dangers du conflit et à perpétuer la misère générale.Les qualités, ou plutôt les dispositions d’esprit, qui font le physiologiste ne sont pas identiques, d’après lui, à celles qui font le chimiste et le physicien.

Publicités