Les nouveaux amours entre l’Asie et l’Amérique latine

Cet idéalisme consiste à ne voir qu’une différence de degré, et non pas de nature, entre la réalité de l’objet perçu et l’idéalité de l’objet conçu.Dans cette rue, ne peuvent habiter ni filles de joie, ni soldats, ni étudians, ni gens de cette espèce.Croissance sans excédent extérieur: la dépendance aux capitauxD’autres pays ont connu une croissance rapide au cours des dernières décennies, sans compter sur des excédents extérieurs.La seule chose que la bourgeoisie était capable de créer, qu’elle ait pu faire sortir de sa misérable conception de l’existence, c’est la laideur.Elle ne serait tout à fait convaincante que si celui-ci était arrivé par une autre voie, telle que l’expérience sensible et le raisonnement fondé sur elle, à envisager comme vraisemblable l’existence d’une expérience privilégiée, par laquelle l’homme entrerait en communication avec un principe transcendant.Il n’y a guère que leur orthographe qu’ils ne changent point.Il faut dire que l’euphorie de l’argent abondant avait conduit nos savants VRP du Trésor à mener, depuis dix ans, d’incessants road shows aux quatre coins de la planète.Tous les pays doivent y contribuer.Ensemble, faisons la démonstration que le droit n’est pas une matière inerte restreinte au seul cercle des initiés, mais un moteur de compétitivité et d’influence au service de tous.Réhabiliter l’importance du collectifMouvement qui tend justement à inverser celui en vigueur et qui cherche à réhabiliter la place de l’humain et des échanges dans la société, en un mot : l’importance du collectif.Qu’avons-nous fait depuis trente ans de cette prétendue souveraineté budgétaire ? Si la politique budgétaire avait été une compétence partagée exercée en commun, nous n’en serions pas au degré de dépendance et d’affaiblissement que nous avons atteint ;

– une rénovation de notre mode de gouverner ; gouverner en France est une activité qui relève des Beaux- Arts.On imagine mal celle-ci rester inerte face à une dépréciation de l’euro.En bref, résume Christian Navlet : « Marcher chacun son chemin original en compagnie, se rencontrer tant que notre route est commune, et se réaliser un peu plus à chaque pas et à chaque rencontre ».

Publicités