L’Europe doit instaurer des écluses sociales et environnementales

Sans doute la vie est pour chacun le plus précieux des biens, puisqu’elle est la condition des autres ; mais d’abord, quand les autres se réduisent presque à zéro, la vie elle-même perd sa valeur : elle devient alors un objet méprisable.agence femme russe aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci « La vérité a une telle excellence qu’en louant les petites choses, elle les rend nobles ».De surcroît, une pression accrue pourrait être exercée sur la banque centrale, grande consommatrice de collatéral.Les Entrepreneurs d’Avenir s’y emploient.Au contraire, les qualités et parfois les vertus de la civilisation, si on les poussait à l’excès, produiraient facilement des monstruosités physiques.Condensez l’atome en centres de force, dissolvez-le en tourbillons évoluant dans un fluide continu : ce fluide, ces mouvements, ces centres ne se détermi­nent eux-mêmes que par rapport à un toucher impuissant, à une impulsion inefficace, à une lumière décolorée ; ce sont des images encore.Cependant des résistances s’organisent, les initiatives se multiplient, des utopies créatrices ouvrent de nouvelles voies.Plus précisément, il y a une logique du corps, prolongement du désir, qui s’exerce bien avant que l’intelligence lui ait trouvé une forme conceptuelle.Quelle est, aujourd’hui en 2013, la valeur ajoutée économique d’une entreprise vénérable comme General Electric, et en quoi contribue-t-elle à l’amélioration de notre vie quotidienne ?Ce qui me réussissoit, ce me semble, assez bien, d’autant que, tâchant à découvrir la fausseté ou l’incertitude des propositions que j’examinois, non par de foibles conjectures, mais par des raisonnements clairs et assurés, je n’en rencontrois point de si douteuse que je n’en tirasse toujours quelque conclusion assez certaine, que ce n’eût été que cela même qu’elle ne contenoit rien de certain.Je n’ai pas voulu.