L’inéluctable divorce entre l’Allemagne et l’Europe

Et, ce, dans un environnement où leur propre reprise économique et surtout la régression de leur chômage sont loin d’être confirmées.Habituée à chercher son point d’appui dans un monde d’images toutes construites, immobiles, dont la fixité appa­rente reflète surtout l’invariabilité de nos besoins inférieurs, elle ne peut s’empêcher de croire le repos antérieur à la mobilité, de le prendre pour point de repère, de s’installer en lui, et de ne plus voir enfin dans le mouvement qu’une variation de distance, l’espace précédant le mouvement.Tentons de lister les forces en présence.Les bases de ce leadership traversent plusieurs leviers que nous devrions davantage affirmer et mieux coordonner.On nous accordera que nous n’imaginons pas une aboli­ion de tout, mais on prétendra que nous pouvons la concevoir.Imaginons maintenant généraliser cette pratique aux PME.Le dilemme n’est donc pas si facile à résoudre.Des actions poussées sur les réseaux sociaux, l’encouragement de la cooptation au sein de vos équipes ou encore l’animation de communautés bien spécifiques, … permettront de toucher des candidats « passifs » et vous ouvrir à une plus grande audience de ressources.Prenons deux exemples.Parmi les arrangements nouveaux auxquels les faibles humains sont conviés, il en est un qui se présente en termes qui le rendent digne d’attention.Mais surtout, les prix de l’immobilier, qui avaient atteint un point bas en 1997, se mettent à flamber.Antonio Fiori aime à rappeler cette maxime de Jean-Paul Sartre, »Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est ».Il devait y échouer.

Publicités