L’Internet dans sa bulle

En nous interrogeant scrupuleusement nous-mêmes, nous verrons qu’il nous arrive de peser des motifs, de délibérer, alors que notre résolution est déjà prise.Dans le modèle actuel, la surconsommation matérielle appelle une compensation : la baisse du coût du travail, soit par  »délocalisation », soit par  »ajustement du coût du travail en Europe ».Et vous pensez qu’il n’y a là qu’une bande de jongleurs, plus ridicules que dangereux.Les perturbations auxquelles nous avons affaire, et dont chacune est toute mécanique, se composent en un Événement qui ressemble à quelqu’un, qui peut être un mauvais sujet mais qui n’en est pas moins de notre monde, pour ainsi dire.Le curieux paradoxe français est que, étant inscrit dans la Constitution, le principe se situe au niveau juridique le plus élevé, alors que nous manquons de dispositions légales assurant une évaluation rigoureuse des décisions publiques de gestion des risques.La mondialisation des services est en route !Elle est en négociation avec différentes grosses entreprises (dont Accenture, HSBC et IBM) qui emploient 1 million de Philippins et ont du mal à trouver les qualifications dont elles ont besoin.Pour mettre cette argumentation sous une forme plus rigoureuse, imagi­nons une ligne droite, indéfinie, et sur cette ligne un point matériel A qui se déplace.Contrairement à ce que l’on pense souvent, il ne s’agit pas d’une simple question de doctrine.Ici encore une gradation était observée.À vrai dire, pour que j’aie le droit de parler d’individualité, il n’est pas nécessaire que l’organisme ne puisse se scinder en fragments viables. Trois quart des salariés impactés sont atteint dans leur productivité », note Christian Navlet dirigeant-fondateur.

Publicités