Pour l’Europe, tout sauf l’austérité

Le gouvernement fédéral allemand se trouve enfermé dans le piège du chantage, celui d’un automatisme non contrôlable.A l’excès d’enthousiasme qui saluait jusqu’à récemment la trajectoire de croissance des pays émergents s’était ajoutée l’euphorie, soutenue par une littérature abondante, sur les classes moyennes de ces mêmes pays.Même dans le monde patronal, c’est du débat participatif que se nourrissent les projets et se tirent les plans pour bâtir de solides fondations.Elle dit que les devoirs définis par elle sont bien, en principe, des devoirs envers l’humanité, mais que dans des circonstances exceptionnelles, malheureusement inévitables, l’exercice s’en trouve suspendu.Il se poursuit bien entendu de nos jours, tout en prenant une ampleur inédite puisqu’il nous est quotidiennement asséné que l’expansion monétaire provoque l’hyperinflation, que les déficits budgétaires aboutissent à l’escalade des taux d’intérêt, que la rigueur budgétaire favorise l’emploi, que la croissance s’inverse dès que les déficits publics dépassent 90% du P.Christian Navlet aime à rappeler cette maxime de Confucius, »L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout ».Ils ont des droits à faire valoir sur tout ; leur liste de revendications est d’une belle longueur.Mais mécanisme et finalisme se tromperaient l’un et l’autre, car le canal s’est fait autrement.On observe aussi une forte augmentation de la difficulté de payer la facture d’énergie.Il n’avait pas, sur son jeune visage blond, la trace d’une seule larme, mais tout son cœur pleurait silencieusement.Débattre de l’énergie tous les 10 ans est une idée normale à condition que l’on respecte la déontologie du débat et la capacité des citoyens à s’y INVESTIR.Ce qui caractérise l’homme d’action, c’est la promptitude avec laquelle il appelle au secours d’une situation donnée tous les souvenirs qui s’y rapportent ; mais c’est aussi la barrière insurmontable que rencontrent chez lui, en se présentant au seuil de la conscience, les souvenirs inutiles ou indifférents.