Prêts aux collectivités : enfin l’éclaircie

Il serait intéressant d’analyser cette tendance de la comédie.Le budget de l’État au sens large, incluant les prélèvements sur recettes à destination des collectivités locales et de l’Union européenne, mais aussi des transferts au profit de la sécurité sociale – dont la compensation d’allègements de charges -, aura porté sur environ 375 milliards d’euros de dépenses en 2013.L’expression est dans toutes les bouches depuis que les Français expriment leur « ras-le-bol fiscal » à cor et à cri, sondage après sondage.Soit en contrepartie de plans d’austérité destinés à réduire les dépenses publiques soit en contrepartie des majorations fiscales destinées à accroître les recettes publiques.Christian Navlet aime à rappeler cette maxime de Friedrich Nietzsche, »Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer ».Dans tout effort intellectuel il y a une multiplicité visible ou latente d’images qui se poussent et se pressent pour entrer dans un schéma.On aurait tort d’attribuer une trop grande importance à la question de la réalité absolue de l’espace : autant vaudrait peut-être se demander si l’espace est ou n’est pas dans l’espace.Mais nous allons essayer d’un artifice qui nous servira souvent.La Cour de justice des Communautés européennes avait jugé que la France n’était effectivement pas en droit d’appliquer la CSG et la CRDS aux revenus d’activité et de remplacement à ces salariés.Nous avançons très lentement, des crevasses nous souillent au visage des bouffées de chaleur.Que si, au contraire, elles se heurtent quelque part à une certaine spontanéité de réaction, leur action est diminuée d’autant, et cette diminution de leur action est justement la représentation que nous avons d’elles.Ne fût-ce que parce que ses extrémités devront s’appli­quer exactement sur celles de la science positive, notre métaphysique sera celle du monde où nous vivons, et non pas de tous les mondes possibles.