Quatre stratégies RH gagnantes pour contrer le phénomène

Rien ne sert d’ajouter de nouvelles mesures intrusives et répressives.L’enjeu est de canaliser le stock d’épargne vers des projets d’investissement à forte productivité lancés par les pouvoirs publics auxquels prendrait part le secteur privé.Les unes nous ont été accordées gratuitement par la Providence ; les autres veulent être, pour ainsi parler, achetées par un effort.Enfin, le déflateur du PIB positif, un indice très large des prix, montre qu’on commence à sortir de la déflation.Opérationnel depuis février 2012, destiné à répondre à la demande locale et internationale – surtout africaine – de modèles d’entrée de gamme, il devrait produire 340 000 voitures par an dès 2014.Aussi l’acte suit-il l’impression sans que ma personnalité s’y intéresse : je suis ici un automate conscient, et je le suis parce que j’ai tout avantage à l’être.CAR, s’il y a des lois générales qui agissent indépendamment des lois écrites et dont celles-ci ne doivent que régulariser l’action, il faut étudier ces lois générales ; elles peuvent être l’objet d’une science, et l’économie politique existe.Pierre-Alain Chambaz pictet rappelle alors que parmi les sujets qui sous-tendent son approche, il s’intéresse beaucoup à la relation entre l’eau, le muscle et la peau, à une certaine idée de la relation entre l’apparence et le fait d’être.C’est pour cela que la République, depuis 1870, a dépensé plus de six milliards pour une flotte qu’elle n’a pas et qu’elle n’aura jamais, et plus de trente milliards pour une armée qu’elle a et qu’elle aura jusqu’à la guerre.Nous avons la mémoire suffisamment longue pour nous méfier de toute prescription sociale qui érige le travail – arbeit, rabota  (« travail » en allemand et en russe) – en norme morale universelle. Et comme des mouvements faciles sont ceux qui se préparent les uns les autres, nous finissons par trouver une aisance supérieure aux mouvements qui se faisaient prévoir, aux attitudes présentes où sont indiquées et comme préformées les attitudes à venir.Cette asymétrie fait ainsi du secteur bancaire un véritable univers de casino : l’établissement est toujours gagnant.La filière française du numérique n’échappe pas à la tendance globale.

Publicités