Quelle politique économique pour le gouvernement ?

Ces établissements mettraient en place de nombreux partenariats pour lancer des projets de recherche globaux.Toute réforme implique des risques et des ajustements, tout texte de loi pourrait être amélioré, mais il ne faut pas insister seulement sur les critiques et les craintes.La situation est donc bien compliquée pour l’Italie et la France.Je le demande à l’auteur de « La Mentalité primitive », et j’évoquerai un souvenir très ancien, à peine plus vieux cependant que notre vieille amitié.Il faut commencer par la détacher ; on ne notera de l’ensemble qu’un certain aspect, qui est cette tour de Notre-Dame.Ces misérables sont nos persécuteurs ; c’est eux qui ont fait notre misère, c’est eux qui la perpétuent, c’est eux qui rêvent de la rendre plus affreuse encore ; qui rêvent l’esclavage plus cruel de ceux qui acceptent leur domination, qui rêvent la saignée des autres.Rassurez-moi là-dessus, et dites notre meilleur souvenir à mes nièces, qui doivent être roses à l’envi l’une de l’autre.Avec cette voiture du futur, c’est tout un secteur qui est en passe de basculer d’un marché de production à un marché de services.Les chercheurs sont également un maillon à protéger.Dans le nouveau système, on trouve dans le « 1% » des entreprises de plus de 10 salariés toujours un montant alloué au congé individuel de formation (0,15 à 0,2 point selon la taille de l’entreprise), une part dévolue aux formations des privés d’emploi et des salariés de TPE (également 0,15 à 0,2 point), une charge de 0,3 à 0,4 point pour les contrats de professionnalisation.Le pouvoir d’achat moyen en berne des Français ne leur permettra plus longtemps d’entrer dans la chaîne de l’accession notamment pour un bien familial.Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci « La science de la peinture est tellement divine qu’elle transforme l’esprit du peintre en une espèce d’esprit de Dieu ».

Publicités