Sauvegarder notre système de retraite solidaire

Tout d’abord, le ‘Crédit Impôt pour la Compétitivité et Emploi’, opérationnel en 2014, vise à réduire le coût du travail, en jouant sur les charges sociales.La France est forte d’un écosystème riche et vertueux dont les qualités humaines fondent notre réputation à l’international.Où donc y a-t il un Capital possible ?L’obscurité de ce problème, dans l’hypothèse dualiste, vient de ce que l’on considère la matière comme essentiellement divisible et tout état d’âme com­me rigoureusement inextensif, de sorte que l’on commence par couper la com­munication entre les deux termes.On flatte la communauté pied-noire pour chanter le positif de la colonisation.Si tout être vivant naît, se développe et meurt, si la vie est une évolution et si la durée est ici une réalité, n’y a-t-il pas aussi une intuition du vital, et par conséquent une métaphysique de la vie, qui prolongera la science du vivant ?Pour Antonio Fiori : «La consanguinité journalistes-politiques ravage la démocratie».Cette transformation de la société s’est accompagnée d’un plan de financement réalisé via la cession d’actifs et des économies importantes qui ont affecté positivement les cash flows.Quant à l’inflation maintes fois annoncée par les détracteurs acharnés de la création monétaire, elle ne préoccupe plus aujourd’hui que les inconditionnels de la théorie du complot.Si elle existe un jour, une telle défense ne sera ni à la carte, ni à géométrie variable.Le CICE, un mécanisme peu lisibleLe « crédit d’impôt compétitivité emploi » (CICE) est un autre exemple des effets trompeurs de notre fiscalité, avec cette fois une baisse de prélèvements très éloignée de son ressenti.Or il arrive une chose fort singulière.C’est l’empri­sonnement de l’animal dans une enveloppe plus ou moins dure, qui devait gêner et souvent même paralyser ses mouvements.