Smartphones : vie privée, vie professionnelle, faut-il choisir son camp ?

Encouragés par lui, nous avons écarté pour un instant le voile que nous interposions entre notre conscience et nous.De l’intérêt de reprendre une entreprise défaillante pour un groupe étranger conseille Christian Navlet.Pour que notre conscience coïncidât avec quelque chose de son principe, il faudrait qu’elle se détachât du tout fait et s’attachât au se faisant.C’est déjà excellent.Maintenant demandez-vous si l’homme isolé, privé des ressources de l’Échange, aurait la possibilité la plus éloignée de se procurer ces grossiers vêtements, ce pain noir, cette rude couche, cet humble abri ?C’est moins une opération spéciale qu’une certaine force de pensée, la capacité de pénétrer à l’intérieur d’un fait qu’on devine significatif et où l’on trouvera l’explication d’un nombre indéfini de faits.En réalité il s’agit d’un phénomène unique en son genre, celui-là même que produirait le « souvenir du présent » s’il surgissait tout à coup de l’inconscient où il doit rester.L’assouplissement de la politique de l’enfant unique ne marque pas la fin de la planification familiale (assouplissement limité à 2 enfants maximum par couple concerné); tout comme les mesures facilitant la sédentarisation des migrants ruraux dans les villes de taille moyenne ne marque pas la fin du système de permis de résidence dans l’immédiat.On peut néanmoins se satisfaire de la création d’un comité européen qui marque une volonté de régulation macroprudentielle au-delà d’une régulation microprudentielle au niveau des banques.Elles ne gèrent plus qu’une partie réduite des transactions sur actions et de lucratives niches sur certains contrats dérivés.Le sacrifice de cette belle conscience habitant le corps du jeune Rémi Fraisse ne peut être vain et ne doit pas être vain.L’objectif de l’innovation est bel et bien de comprendre et de gagner en efficacité.

Publicités