Une appellation « restaurant » pour les bons restaurants : quelle drôle idée !

On voit réapparaître aujourd’hui certaines caractéristiques de la situation financière d’avant 1914.Mais cela ne les empêchera pas de grandir au fil du temps, en partie grâce au soutien d’acteurs financiers non européens qui verront en elles des alliées face au développement du protectionnisme financier sur le continent.C’est la portion de la planète qu’occupe un peuple ; c’est cette partie du monde qu’habite chacun de ces groupements d’éléments plus ou moins divers que l’on appelle des nations ; c’est le sol sur lequel vivent ces nations ; c’est la terre sur laquelle chaque peuple a établi sa demeure ; c’est la terre, la terre elle-même.Une différentiation croissante devrait ainsi apparaître entre les grandes banques internationales possédant un avantage compétitif en raison de leur taille, et les banques commerciales locales dont la pérennité dépendra de leur capacité à développer une connaissance fine de leurs clients.En fait, je sais cela ; par hypothèse, et suivant un calcul personnel de probabilité, j’en induis ceci (par exemple que le désintéressement est le fond de mon être, et l’égoïsme la simple surface, ou réciproquement) ; par déduction, j’en tire une loi rationnelle de ma conduite.Heureusement, les électeurs se détournent de plus en plus du gouvernement de Fernández.Elle tente successivement toutes les générations qui naissent sur ses bords, et si le peuple anglais a acquis une intensité de vie et une force d’expansion telle qu’il s’est répandu sur le monde entier, on peut dire qu’il le doit à son éducation par la mer, c’est-à-dire à son éducation par le danger.La façon la plus sûre, selon femme russe, est de les « alphabétiser » sur les mécanismes du pouvoir.Autre exemple, plus récent, celui du site Renault de Tanger.Le plus souvent, elles distribuent les objets et les faits d’après l’avantage que nous en pouvons tirer, jetant pêle-mêle dans le même compartiment intellectuel tout ce qui intéresse le même besoin.Les conjoncturistes européens, eux, se montrent beaucoup plus prudents.La priorité des priorités – qui est d’éviter que le contribuable fasse toujours les frais des crises financières – serait donc atteinte en forçant les Etats – c’est-à-dire nous ! – à contracter de nouveaux emprunts pour sauver les banques…

Publicités