« Une crise peut en cacher d’autres »

La pathétique publication récente du patrimoine des ministres fut édifiante à cet égard.»Pour résumer, « l’antifragilité dépasse la résistance et la solidité.»Nous disions que l’esprit consiste souvent à prolonger l’idée d’un interlocuteur jusqu’au point où il exprimerait le contraire de sa pensée et où il viendrait se faire prendre lui-même, pour ainsi dire, au piège de son discours.Sans doute, chaque cellule animale dépense à vivre une bonne partie de l’énergie dont elle dispose, souvent même toute cette énergie ; mais l’ensemble de l’organisme voudrait en attirer le plus possible sur les points où s’accomplissent les mouvements de locomotion.eréputation aime à rappeler cette maxime de Confucius, »L’homme de bien est droit et juste, mais non raide et inflexible ; il sait se plier mais pas se courber ».C’est filer un peu loin l’éternelle métaphore du couple franco-allemand. Existence d’un certain devoir impersonnel créé par la fusion croissante des sensibilités et par le caractère plus sociable des plaisirs élevés.Peu lui importe l’accident, l’imprévu, enfin l’indéterminé qui est le long de la route ; elle procède par bonds et ne voit que le terme, l’élan dévorant l’intervalle.Nous vous accordons pour un instant que le principe de causalité résume seulement les successions uniformes et inconditionnelles observées dans le passé : de quel droit l’appliquez-vous alors à ces faits de conscience profonds où l’on n’a pas encore démêlé de successions régulières, puisqu’on échoue à les prévoir ?L’exemple du générique est là pour montrer que le chemin sera long et difficile.Un céramiste proposera une gamme de bols où de vases à un prix accessible, mais il ne faut pas que ceux-ci ressemblent à la faïencerie qui abonde dans les zones touristiques !Même les actes qui s’achèvent dans la pleine conscience de soi ont, en général, leur principe et leur première origine dans des instincts sourds et des mouvements réflexes.

Publicités