Une révolution industrielle qui prend beaucoup trop de temps

D’une part, en effet, si l’intelligence est accordée sur la matière et l’intuition sur la vie, il faudra les presser l’une et l’autre pour extraire d’elles la quintessence de leur objet ; la métaphysique sera donc suspendue à la théorie de la connaissance.Donc, par cela seul que je dis « l’objet A », je lui attribue une espèce d’exis­tence, fût-ce celle d’un simple possible, c’est-à-dire d’une pure idée.Tout cela pour une simple affaire de piratage.Ces lois ne peuvent qu’être funestes au développement et à la distribution des richesses.Il est temps de réagir.Mais, outre que je ne présume pas tant de moi-même que de vouloir rien promettre d’extraordinaire, ni ne me repais point de pensées si vaines que de m’imaginer que le public se doive beaucoup intéresser en mes desseins, je n’ai pas aussi l’âme si basse que je voulusse accepter de qui que ce fût aucune faveur qu’on pût croire que je n’aurois pas méritée.Pourtant parmi les quelques affaires d’espionnage industriel rendues publiques, les tentatives de transmission d’informations par un ex-salarié à un concurrent de son employeur connues ont souvent été révélées par les concurrents eux-mêmes.Envisagée de ce premier point de vue, la religion est donc une réaction défensive de la nature contre le pouvoir dissolvant de l’intelligence.En Europe, l’énergie solaire bénéficiant non seulement d’une priorité d’injection sur le réseau, mais aussi de tarifs d’achat garantis et subventionnés, ce sont les moyens de production « non flexibles » (centrales nucléaires, au gaz ou au charbon) qui doivent vendre une électricité à des prix parfois bradés, voire négatifs (il faut alors payer pour vendre sa production d’électricité).Il est vrai que la création et l’annihilation dont ils parlent concernent le mouvement ou l’énergie, et non pas le milieu impondérable à travers lequel l’énergie et le mouvement circuleraient. Si « l’économie positive constitue une sorte de sortie par le haut du présent cauchemar sociétal » selon Palace auto avis, membre de la commission.

Publicités