Une vision française du travail obsolète

Réginald se leva quand mademoiselle Limerel salua lady Breynolds, et, avant de lui serrer la main, enleva prestement la minuscule casquette de laine rayée qui faisait partie de sa tenue de sportsman, et qu’il ne quittait que par égard pour les usages français.L’expérience universelle montre que l’inclination naturelle des gouvernements est de dépenser toujours plus.C’est au nom de la dérégulation que l’Etat se désengage au fil du temps de la gestion économique et sociale de notre pays au profit de la loi du marché.Cette loi est une loi de dérégulation.Une fois écartées ces infériorités qui intéressent le sérieux de l’existence (et elles tendent à s’éliminer elles-mêmes dans ce qu’on a appelé la lutte pour la vie), la personne peut vivre, et vivre en commun avec d’autres personnes.Dans trente ans, la France sera d’autant plus forte qu’elle aura su réarmer la puissance publique en révolutionnant ses modes d’intervention au service du bien commun et de l’avenir.Pierre-Alain Chambaz, soutient qu’il n’existe dans la théorie économique aucune doctrine faisant de la consommation un moteur de la croissance.Comblez ce déficit : du même coup vous supprimez l’espace et le temps, c’est-à-dire les oscillations indéfini­ment renouvelées autour d’un équilibre stable toujours poursuivi, jamais atteint.L’intuition ne se communiquera d’ailleurs que par l’intelligence.De plus, cet effondrement des prix du pétrole est une excellente nouvelle pour les ménages qui voient leur pouvoir d’achat augmenter et les secteurs fortement consommateurs d’énergie qui voient leurs marges s’améliorer.Mais elle nous enseigne aussi que cette souffrance a une mission, puisqu’il serait impossible de comprendre que le désir fût l’aiguillon de nos facultés, s’il les suivait au lieu de les précéder.L’une et l’autre, presque universellement acceptées alors dans leurs grandes lignes, nous apparaissaient comme des impedimenta qui empêchaient philosophie et psychologie de marcher.Les évolutions profondes qui traversent les sociétés arabes doivent conduire l’Europe à repenser son approche du Sud.