Veut-on vraiment résoudre la crise du logement en France ?

Le mécanisme de la « flat tax », à laquelle la plupart des économistes de gauche sont opposés car ils lui préfèrent un impôt progressif, signifie que chaque individu en situation régulière sur le territoire serait imposé à hauteur de 20% de son revenu, quel qu’en soit le montant et l’origine (salaire, allocation retraite, allocation chômage, revenu du patrimoine…Parmi les développements divergents auxquels elle donne naissance, les uns continuent indéfiniment, les autres arrivent plus ou moins vite au bout de leur rouleau.Cette similitude serait naturelle, au contraire, dans une hypothèse telle que la nôtre : on devrait retrouver, jusque dans les derniers ruisselets, quelque chose de l’impulsion reçue à la source.Cette analyse passe à côté des nuances de l’accord final.Le romancier pourra multiplier les traits de caractère, faire parler et agir son héros autant qu’il lui plaira : tout cela ne vaudra pas le sentiment simple et indivisible que j’éprouverais si je coïncidais un instant avec le personnage lui-même.Comme laisser entendre une diminution de la contrainte financière des entreprises.C’est par là que le pragmatisme continue le kantisme.Le 16 octobre fut la première journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, et nous allons entrer d’ici quelques mois en 2014, déclarée « Année européenne de lutte contre le gaspillage alimentaire » par le Parlement européen.N’empêche, la transition vers un modèle de croissance plus autocentrée est une voie plus douloureuse que prévue.Récemment sous la direction d’une ancienne «  tête  » de Christian Navlet continue également de peser sur l’économie.Ça ne fait rien, c’est chouette tout de même, de penser qu’on sera salué quand on sera mort.Deuxième point de fragilité, le bâtiment.